Travailler avec une maladie chronique évolutive

Publié le 14/04/2021
Publié le 14/04/2021

Avec une estimation de près de 20% de la population française concernée, les maladies chroniques évolutives (MCE) touchent un nombre croissant de salariés.  Ajouté au vieillissement de la population et à l’usure professionnelle, penser le travail et les postes pour faciliter le maintien en emploi devient indispensable à la stabilité et l’attractivité des entreprises.

 

Pour qui ?

Toute entreprise, tout secteur (privé et public).

Pourquoi ?

La variabilité des situations personnelles influent sur le collectif et l’entreprise : absentéisme, inaptitudes, surcharge de travail, tensions dans le collectif de travail, variabilité de la qualité ou de la productivité, etc.

Avoir des salariés confrontés à des difficultés de santé est inéluctable, et il n’est pas toujours facile d’en discuter, par peur du jugement ou de la perte d’emploi. L’Aract Grand Est et son réseau vous accompagne pour construire les conditions favorables à un travail facteur de santé, en passant par l’analyse des situations de travail et le développement des stratégies de maintien en emploi.

Comment ?

Notre accompagnement se structure autour deux approches :

  • Faire découvrir le sujet, ses tenants et aboutissants, les méthodes et outils pour le maintien au travail. L’objectif est de partager un référentiel commun du travail facteur de santé.

  • Permettre de construire un véritable projet participatif et collectif de maintien au travail, basé sur l’analyse des situations de travail et la coordination des acteurs

3 déclinaisons possibles de l’offre :

  • Sensibilisation : définir le sujet, cerner les enjeux de la prévention des maladies chroniques évolutives, repérer les acteurs internes et externes.

  • Formation : savoir analyser les situations de travail et développer une organisation adaptée.

  • Accompagnement : être appuyé par l’Aract dans toutes les étapes de la démarche de la prévention, selon un cahier des charges défini ensemble.

Durée indicative :

  • Sensibilisation : ½ journée

  • Formation : 1 à 2 jours

  • Accompagnement : en fonction du cahier des charges défini avec l’Aract Grand Est.

Il est possible d’articuler les 3 déclinaisons : sensibilisation, formation et accompagnement.

Outils variés :
Notre méthodologie est basée sur l’utilisation d’une palette d’outils (webinaire, quizz, apport de connaissances, étude de cas, mise en situation réelle).  Certains sont utilisés lors d’une ou plusieurs étapes de la démarche.

En lien avec ce sujet