Ressources documentaires Cas d'entreprises

Du bon pain et du bien-être au travail : c’est possible quand tout le monde s’y met

Dans cette boulangerie-pâtisserie, « mettre la main à la pâte » n’est pas une vaine expression. Bien au contraire ! La participation totale de l’équipe dirigeante, de l’encadrement et des salariés dans le projet d’amélioration des conditions de travail a porté du fruit. En effet, grâce à l’expression d’une parole libre, un questionnaire a permis d’identifier et de prendre en compte les besoins de toutes les catégories du personnel. Et les actions prioritaires décidées par la direction sur la base d’un diagnostic juste ont été jugées pertinentes.

Fiche signalétique

Effectif : 18 - Activité : Boulangerie-pâtisserie - Région : Lorraine
Mise à jour : 29-SEP-16 - Réf : 1332

image archive

Présentation

L'entreprise est une boulangerie-pâtisserie artisanale installée en milieu urbain. Elle dispose d'une notoriété acquise au fil du temps grâce à la qualité des produits fabriqués. Dix-huit salariés dont trois chefs d'équipe assurent l'ouverture de l'établissement sur l'ensemble de la semaine et de l'année. En 2007, elle est reprise par un couple de dirigeants novices dans le métier; ils font le pari d'un développement qui s'appuie sur le savoir-faire de production et de vente du personnel en place.
Au plan économique, l'entreprise est en situation fragile même si elle améliore progressivement son bénéfice. Sur le moyen terme, la direction est confiante dans les perspectives de résultats.

Demande de l'entreprise

Depuis la reprise, la direction a introduit des changements visant à améliorer le fonctionnement de l'entreprise, et des attentes en matière d'amélioration des conditions de travail ont été repérées. Ainsi, les dirigeants souhaitent faire le point avec les salariés sur les effets des changements conduits et leur donner l'occasion de d'identifier leurs besoins et attentes avant de pouvoir y répondre favorablement ou pas. Pour les dirigeants, un appui externe semble utile pour animer ces différentes questions et favoriser au maximum la libre expression des salariés.

Démarche

Le travail de consultation des salariés et d'élaboration du plan d'action a été engagé en plusieurs étapes :
1. Information aux salariés : description des objectifs de la démarche, la méthode et la durée, et discussion sur l'intérêt de la mettre en œuvre dans l'entreprise.
2. Constitution des groupes métier : vendeur/se, boulanger/ère, pâtissier/ère et encadrement sont les groupes qui ont été constitués pour permettre l'expression de tous les salariés et selon le métier d'appartenance.
3. Planification et animation de trois rendez-vous.

• Premier rendez-vous avec les groupes métiers :
Les membres de chaque groupe ont été consultés par l'usage d'un questionnaire traitant de l'action de l'entreprise en matière de développement des compétences, d'entretien de la motivation et de préservation de la santé. Une dizaine de minutes est accordée pour prendre connaissance des questions et y répondre. Puis, les participants présentent à tour de rôle leurs réponses; les écarts sont discutés et le groupe doit parvenir à adopter une réponse collective à l'ensemble du questionnaire. Enfin, chaque groupe métier nomme son référent pour poursuivre le travail.

• Deuxième rendez-vous des référents:
Chacun des quatre référents explique les résultats de l'évaluation réalisée par son groupe d'appartenance. Il apparaît des préoccupations et des attentes différentes. Les vendeurs(ses) souhaitent, par exemple, une amélioration de la communication interne ou qu'un effort sur les salaires soit consenti. Les boulangers(ères) attendent une amélioration de la qualité de l'air ou une meilleure visibilité sur le projet de l'entreprise. Les pâtissiers(ères) souhaitent faire progresser la professionnalisation des apprentis, aller vers plus de créativité dans les produits fabriqués et des investissements matériels pour leur laboratoire. Enfin, l'encadrement exprime une appréciation plutôt positive sur les différents champs abordés dans le questionnaire. À partir de ces différentes évaluations, le groupe s'est à nouveau penché sur le questionnaire et a produit une nouvelle évaluation.

• Troisième rendez-vous avec les dirigeants et les référents des groupes métier.
Ces derniers présentent et expliquent aux dirigeants les résultats du questionnaire. Un échange a lieu au sein du groupe, et quelques sujets font rapidement consensus. Les dirigeants s'engagent à reprendre l'ensemble des analyses et à restituer aux salariés les actions envisagées.

Bilan

À l'occasion d'un rendez-vous de bilan, les dirigeants comme les salariés expriment leur satisfaction de l'action menée. Le dialogue engagé autour des conditions de travail a permis d'identifier les points positifs pour les salariés et l'encadrement ainsi que leurs préoccupations. Les deux niveaux de réponses apportées au questionnaire par les groupes métiers et par les référents permettent de dégager les attentes spécifiques aux métiers et les attentes plus générales.

Sur cette base, les dirigeants ont choisi plusieurs priorités d'actions :
- plus d'investissements matériels : pour limiter la pénibilité et travailler plus efficacement, la re-conception du fournil et du laboratoire est envisagée. Les dirigeants sont conscients de la vétusté des matériels et des locaux. Néanmoins — et parce que ces travaux sont coûteux —, ils s'agit au préalable de finaliser le plan d'investissement et d'acquérir les murs du commerce.
- une meilleure formation des tuteurs : il est question de de renforcer le rôle des tuteurs au sein de l'entreprise, de les former à leur mission et de mieux prendre en compte le travail réalisé.
- le renforcement de la cohésion d'équipe : une rencontre annuelle est envisagée pour permettre aux différents salariés de se rencontrer dans un moment de convivialité, et aux dirigeants d'informer les salariés sur l'actualité et les projets de l'entreprise.
- le soutien à l'encadrement dans son rôle d'animation : une rencontre mensuelle dirigeants-encadrement doit permettre de partager des informations utiles au fonctionnement de l'entreprise et de traiter toutes les questions relatives à la production ou à l'animation d'équipe.

Auteur

Erfane CHOUIKHA

Publié le 29-SEP-16 | picto imprimante Imprimer
 

Publications

Guide "Espace de discussion sur le travail, mode d'emploi"

Ce document comprend des recommandations sur la mise en place des espaces de discussion. Il est enrichi de partages ...

La robotisation participe-t-elle à la qualité de vie au travail des éleveurs ?

L'Aract Grand Est, en collaboration avec plusieurs partenaires, a mené une recherche-action dans le secteur agricole. ...

Innover dans les méthodes d’intervention

Que ce soit avec des clients, des fournisseurs ou des collaborateurs, chaque projet est avant tout une affaire de ...

La revue du Réseau

Qualité de vie au travail dans les établissements de santé, l’enjeu de la qualité des soins

Avec deux millions de professionnels opérant dans 3 000 établissements, le secteur de la santé est à la croisée d’enjeux économiques, sociaux et sociétaux majeurs. Il est aussi un ...


Agenda

 

A découvrir

ActDoc, plus de 30.000 reférences bibliographiques

Retrouvez en ligne toute l'actualité éditoriale des conditions de travail

  image de la promo