Ressources documentaires Cas d'entreprises

Faire de la prévention de la pénibilité une opportunité d’amélioration de la qualité de vie au travail

Saisir l’occasion d’une « mise en conformité obligatoire » pour en faire une opportunité d’améliorer la Qualité de Vie au Travail : c’est l’approche qu’ont partagée les participants à cette action collective organisée pour des entreprises agro-alimentaires d’Alsace. La séquence décrite ici porte sur la première phase de cette initiative.

Fiche signalétique

Effectif : - Activité : Agroalimentaire d'Alsace - Région : Alsace
Mise à jour : 19-SEP-16 - Réf : 1295

image archive

Présentation

Partenaires : financée par la Charte Agro-alimentaire et le Direccte Alsace, l’action collective a été l’occasion d’initier un partenariat entre ACTAL, l’ARIA et l’OPCALIM Alsace, qui ont constitué, avec la Direccte Alsace, le Comité de Pilotage..
Public visé par l’action : l’action collective promeut une approche Qualité de Vie au Travail, particulièrement du point de vue de la prévention de la pénibilité auprès de tous les acteurs de la prévention des entreprises de la filière alimentaire, quel que soit leur effectif.

Demande de l'entreprise

Dans le cadre des objectifs fixés par les signataires de la Charte Agroalimentaire, les partenaires régionaux décident d’initier une action collective régionale sur les leviers d’une approche performante de la prévention de la pénibilité. En effet, suite aux récentes réformes des retraites, ce sujet prend une acuité particulière pour les responsables d’entreprises du secteur, qui se sentent parfois démunis face aux nouvelles obligations en matière de prévention et de traçabilité de la pénibilité.

Démarche

Le cadrage de l’action collective est déterminé par le Comité de Pilotage (CP) à la fois en termes d’approche, de finalité globale, d’objectifs annuels et aussi de prise en compte des contraintes des acteurs, et dans un souci de cohérence dans l’offre de service des différents partenaires.

La création du compte pénibilité représente un progrès social majeur pour les salariés exposés à des travaux pénibles, mais les nouvelles obligations sont souvent considérées comme des contraintes supplémentaires pour l’entreprise.

Dans le but de « se mettre en conformité », les obligations liées au compte pénibilité sont, la plupart du temps, appréhendées sous les seuls angles technique, juridique et administratif. Ce type de démarche se caractérise par une faible mobilisation des acteurs directement concernés (managers et salariés). Or, quand la prévention de la pénibilité est traitée comme « un dossier à part » et gérée par des « spécialistes », elle risque d’être peu intégrée dans l’organisation du travail et les projets de l’entreprise.

En partant du principe que « les conditions dans lesquelles les salariés exercent leur travail et leur capacité à s’exprimer et à agir sur le contenu de celui-ci sont déterminantes pour la Qualité de Vie au Travail dans l’entreprise », l’action collective vise à promouvoir une démarche de Prévention de la pénibilité :
- intégrée et systémique ;
- concertée et alimentée par l’ensemble des acteurs concernés ;
- orientée vers l’amélioration de la Qualité de Vie au Travail.

Les objectifs sont :
Phase I :
• Réaliser des « Repérages de Bonnes Pratiques » auprès d’un panel de cinq entreprises.
• Créer et diffuser des outils de sensibilisation à destination des acteurs de la prévention.

Phase II :
• Sensibiliser les acteurs concernés (Direction, RRH, RQSE, représentants du Personnel, consultants, formateurs…).
• Monter un groupe pilote paritaire avec un panel d’entreprises souhaitant expérimenter, améliorer leurs pratiques et échanger.
• Capitaliser et communiquer sur les enseignements issus des différentes étapes de l’action collective.

Les « Repérages de Bonnes Pratiques » sont réalisés dans les entreprises par le biais d’entretiens d’une durée d’environ 1 heure avec des interlocuteurs-clés (direction, RRH, QSE, secrétaire CHSCT), suivis d’une visite de l’entreprise. Les résultats concernant chaque l’entreprise sont restitués sous forme d’analyse stratégique (SWOT) et présentés au CHSCT ou lors d’une réunion des interlocuteurs rencontrés.

Un retour sur les repérages a été présenté aux représentants paritaires des entreprises et aux membres du COPIL lors d’une réunion de restitution collective.
Les enseignements ont alimenté l’élaboration d’un quizz « Envisager la prévention de la pénibilité comme opportunité d’amélioration de la Qualité de Vie au Travail » et servi de base pour la rédaction de supports de présentation pour des réunions de sensibilisation.

Des ateliers et diverses actions de communication ont été réalisés pour sensibiliser les acteurs concernés sur les facteurs-clés d’une approche QVT de la prévention de la pénibilité et sur la possibilité de participer à un groupe pilote d’entreprises agro-alimentaires souhaitant améliorer leurs pratiques.

Bilan

Le lancement de l’action collective a été l’occasion de créer et développer une dynamique autour d’une approche QVT de la prévention de la pénibilité dans les entreprises de la filière alimentaire en Alsace.
Au sein du COPIL, le partenariat s’est développé, permettant à des structures ayant des missions de conseil et d’accompagnement des entreprises de coopérer, de travailler ensemble et de renforcer leurs complémentarités.

Les actions réalisées sur une période de 15 mois ont permis de développer et diffuser des outils qui interrogent les pratiques des acteurs de la prévention de la pénibilité et leur donnent des pistes d’amélioration pour leur entreprise.

Ainsi, parmi les réalisations à ce jour, on peut citer :
• Repérages des Bonnes Pratiques dans cinq PME régionales.
• Élaboration et diffusion du Quizz + tableaux de bord en ligne pour le COPIL.
• Actions de sensibilisation.
• Lancement d’un groupe pilote paritaire « Prévention de la pénibilité, un levier de l’amélioration de la Qualité de Vie au Travail » composé de six entreprises.

Auteur

Sinéad ABBOTT

Publié le 19-SEP-16 | picto imprimante Imprimer
 

Publications

Innover dans les méthodes d’intervention

Que ce soit avec des clients, des fournisseurs ou des collaborateurs, chaque projet est avant tout une affaire de ...

Catalogue de formation 2018

Ancrer nos enseignements sur des outils et méthodes déjà éprouvés par notre réseau, développer une pédagogie qui ...

La robotisation participe-t-elle à la qualité de vie au travail des éleveurs ?

L'Aract Grand Est, en collaboration avec plusieurs partenaires, a mené une recherche-action dans le secteur agricole. ...

La revue du Réseau

Qualité de vie au travail dans les établissements de santé, l’enjeu de la qualité des soins

Avec deux millions de professionnels opérant dans 3 000 établissements, le secteur de la santé est à la croisée d’enjeux économiques, sociaux et sociétaux majeurs. Il est aussi un ...


Agenda

 

A découvrir

ActDoc, plus de 30.000 reférences bibliographiques

Retrouvez en ligne toute l'actualité éditoriale des conditions de travail

  image de la promo